Comptabilité et trésorerie

[Retour en Haut de Page]

Première étape : Acquérir les connaissances

Témoignage
David Lohr
Expert-conseil en informatique
"Pour moi, la connaissance de la comptabilité et des questions d'impôts étaient des leçons importantes."
Transcription - html

Si vous vous lancez en affaires, il faut connaître les règles du jeu. Pour acquérir ces connaissances, il vous faudra retourner aux études et étudier la comptabilité et les logiciels de comptabilité utilisés dans votre domaine. Muni de ces connaissances, vous parlerez intelligemment de vos besoins comptables avec vos employés, vos banquiers et votre propre comptable.C'est la première étape dans la gestion financière.

Vous devrez également acquérir des connaissances en comptabilité pour évaluer vos concurrents ou des entreprises que vous pourriez vouloir acheter (ou inversement). Bien que des informations sur les sociétés puissent être obtenues de courtiers en valeurs mobilières ou au cours d'entrevues avec des dirigeants clés, la meilleure source de renseignements sur vos concurrents est de lire leurs rapports annuels. Vous devrez comprendre la comptabilité pour en tirer des conclusions intelligentes. Des cours de comptabilité à votre collège communautaire local vous apporteront l'essentiel de ce que vous devez savoir.

[Retour en Haut de Page]

Deuxième étape : Choisir un comptable

Vous devriez consulter un comptable avant de commencer. Un expert comptable indépendant ou un cabinet d'expertise comptable (dont les honoraires sont généralement plus élevés) peut offrir de l'assistance dans plusieurs domaines. Un autre type de comptable est appelé « Comptable agréé » (EA). Les EA doivent passer un examen en fiscalité donné par l'Administration fiscale.

Pour l'instant, il n'y a pas de normes de certification nationale pour les aides-comptables comme il y en a pour les experts comptables et les comptables agréés. Il est donc préférable de chercher des références lorsque vous choisissez un aide-comptable. De nombreux experts comptables et comptables agréés peuvent vous référer à des personnes qui ont leur confiance, pour vous venir en aide dans vos besoins comptables. Les aides-comptables vont de ceux qui ne font que payer les factures et traiter les rentrées, à des aides-comptables qui prennent tout en charge et qui peuvent Synthétiser l'activité de tenue de livres pour permettre á l’expert comptable ou au comptable agréé de préparer les déclarations de revenus.

D'autre part, si vous voulez quelqu'un pour vous conseiller sur l'organisation de votre entreprise et pour préparer les déclarations de revenus et de charges sociales, vous voudrez probablement faire appel à un expert comptable ou un comptable agréé. Plus vous faites de comptabilité courante vous-même, mieux vous vous portez, car vous pouvez alors vous payer un niveau d'expertise plus élevé.

Vous devrez déterminer quel logiciel de comptabilité fera le mieux l'affaire pour la gestion financière de votre entreprise et votre comptable peut vous aider à décider. Quelques bonnes façons de décider sont:

  • Demandez à d'autres dans votre domaine, dont vous respectez le jugement, quelle est leur expérience avec les logiciels.
  • Votre comptable peut même vous aider à installer des logiciels et vous enseigner leur utilisation. Ou il peut connaître des gens pour le faire.
  • Regardez les annonces de logiciel dans les revues spécialisées et rendez visite aux kiosques, dans les salons spécialisés, pour glaner des idées.

La comptabilité et la déclaration de la paie sont d'une complexité croissante. Si vous devez avoir des employés, vérifiez les fournisseurs de services de paie dans votre secteur. Votre comptable peut vous en recommander un. Cette fonction complexe peut être sous-traitée à un coût raisonnable.

Comment votre comptable peut-il vous aider à traiter avec votre banquier:

Tôt ou tard vous aurez besoin de financement en plus de vos sources de démarrage. Il est important d'établir des relations bancaires AVANT que les besoins à venir ne se manifestent. Votre comptable peut vous aider à:

  • Préparer des états de contrôle de trésorerie estimant les besoins en liquidités de l'entreprise au cours des mois à venir.
  • Préparer des états financiers personnels, dont un bilan de votre actif et de votre passif personnels avec un état des revenus et dépenses montrant le montant de liquidités que vous générez chaque mois. Les banques exigent généralement des garanties personnelles.
  • Rencontrer un banquier. Ceci peut être utile car le banquier a déjà eu à faire avec le comptable.
  • Peaufiner votre plan d'affaires pour votre banquier.
  • Organiser toute l'information, y compris des états financiers, de manière aussi claire et ordonnée que possible.

Les méthodes de comptabilité

Avant de commencer, vous devrez décider quelle méthode de comptabilité votre entreprise va utiliser pour sa gestion financière. Il y en a deux principales:

  • La comptabilité de caisse: Comme le nom l'indique, les revenus sont pris en compte lorsque vous recevez l'argent et les dépenses lorsque vous recevez la facture. La plupart des sociétés de services fonctionnent selon le principe de la comptabilité de caisse car il est beaucoup plus facile à comprendre et à gérer.
  • La comptabilité d'exercice: Dans ce cas, vous associez les revenus et les dépenses indépendamment de la date à laquelle l'argent peut être ou ne pas être encaissé. Si vous vendez un produit à un client et qu'il ne vous paie pas avant 30 jours, la vente est passée en écriture le jour ou la vente a été réalisée. Lorsque l'argent rentre, le compte-client est alors converti en liquidités. Il en va de même pour les dépenses ; si vous engagez une dépense un mois mais ne payez pas avant le mois suivant, la dépense sera prise en compte le mois au cours duquel la dépense a été engagée. Si vous êtes dans la fabrication ou travaillez avec des inventaires, l'Internal Revenue Service exige en général que vous ayez une comptabilité d'exercice.

Tenir les documents commerciaux distincts

Même dans le cas d'une petite entreprise, vous devriez ouvrir un compte commercial avant de commencer même si vous êtes propriétaire unique. Il est important de séparer vos documents commerciaux de vos documents personnels. Ceci facilitera votre tâche et celle de votre comptable lorsqu'il faudra réunir les documents pour les impôts. Votre comptable peut vous aider a préparer et à mettre en place vos comptes commerciaux, y compris votre compte de chèques ou votre compte d'épargne pour exploiter votre entreprise.

Les obligations fiscales

Il y a un certain nombre d'obligations fiscales dont vous, et votre comptable, devrez vous occuper:

  • Impôt sur le revenu. Si vous commencez comme propriétaire unique, vous déclarerez l'activité de votre entreprise avec une annexe attachée à votre formulaire 1040 de l'IRS, appelée annexe C. Le propriétaire unique doit non seulement payer des impôts sur ses revenus d'entreprise, mais il doit également payer les charges sociales sur ce revenu. Ceci est déclaré séparément sur la déclaration de revenus. Les charges sociales peuvent être toute une surprise pour le nouveau propriétaire d'une petite entreprise qui ne s'attend pas à payer près de 15 % de ses revenus nets en charges sociales en sus de son impôt sur le revenu. Le fait de fonctionner en société à responsabilité limitée ou LLC n'exonère pas un associé de l'obligation de payer des charges de travailleur autonome. Votre comptable peut vous aider à établir des versements d'impôts estimatifs qui allègeront le fardeau de vos factures d'impôts finales tout en vous épargnant des pénalités pour le non paiement des impôts en temps et en heure.
  • Charges sociales. Si vous avez des employés, votre comptable peut vous aider à faire une demande pour les numéros de paie requis par l'état et le fédéral pour faire des déclarations de charges sociales. Le numéro fédéral est appelé numéro d'identification fédéral de l'employeur ou FEIN et s'obtient avec le formulaire SS-4. Il y également des impôts locaux et de l'état dans chaque état. En Californie par exemple, vous devez faire une demande pour un numéro d'identification qui établira un compte pour les versements des retenues d'impôt à la source que vous prélèverez à vos employés ainsi que pour les prélèvements d'assurance-invalidité de l'état. Il y a également une assurance-emploi de l'état à payer. Il peut y avoir d'autres impôts spécifiques à votre localité.

Les subventions

Il y a souvent des sources de financement disponibles pour démarrer une entreprise qui sont accordées par diverses organisations et agences souhaitant promouvoir le développement des petites entreprises. Votre comptable peut être ou ne pas être familier avec les subventions mais c'est une question à poser à un comptable potentiel avant de l'engager. Des subventions peuvent être disponibles auprès de:

  • La Small Business Administration (SBA)
  • Les prêts aux entreprises garantis par la SBA gérés par l'entremise des banques
  • Les banques communautaires locales financées par le gouvernement fédéral
  • Les subventions fédérales à l'embauche d'employés appartenant à des minorités
  • Les organisations professionnelles
  • Le Service Corps of Retired Executives (SCORE), qui est une organisation sans but lucratif dont l'objectif est d'aider les petites entreprises à réussir. SCORE offre des ateliers et des séminaires sur différents sujets d'affaires et peut vous donner l'occasion de parler à quelqu'un qui a fait le même parcours que vous.

Les contrôles internes

Les "Contrôles Internes" se réfèrent à ce qui est requis pour manipuler des fonds, là où de l'argent, sous forme d'espèces, chèques ou cartes de crédit, est échangé contre des marchandises et des services. Le but est de s'assurer que l'entreprise reçoit tous ses revenus, sans qu'une partie en soit détournée par perte, fraude, employés malhonnêtes ou juste par négligence. Même une entreprise saine sous tous rapports peut en interne être vulnérable, à cause d'un manque de contrôles internes. Votre comptable peut vous aider à monter des contrôles appropriés pour la gestion financière de votre entreprise en particulier.

Si vous êtes dans le domaine de la fabrication ou de la vente au détail, il vous faudra instaurer une politique de prise et de contrôle d'inventaire car l'inventaire, tout comme l'argent en espèces, peut disparaître très rapidement par imprudence ou par malhonnêteté de la part des employés. Vous devez avoir des garde-fous en place dès le départ en établissant des contrôles quant à qui peut signer pour la réception de produits et de services, et qui peut autoriser la sortie de produits et de services une fois le traitement terminé.

Vous avez probablement compris maintenant que lorsque vous êtes en train de choisir un comptable, c'est une bonne idée d'en choisir un qui a de l'expérience dans votre domaine.

Les déclarations trimestrielles

Les déclarations trimestrielles sont essentiellement des déclarations de charges sociales et de taxe de vente. Les entreprises qui démarrent doivent déposer des déclarations de charges sociales trimestrielles et envoyer les sommes prélevées sur les salaires des employés, ainsi que la part de l'employeur des charges sociales, au gouvernement fédéral. De même, l'impôt sur le revenu retenu à la source et dû à l'état, et l'assurance-emploi que l'employeur doit payer à l'état doivent être pris en compte. Ce sont des choses qu'il faut faire convenablement dès le départ afin que ces impôts soient payés dans les délais et pour que vous ne soyez pas pénalisé pour le versement en retard ou le non versement des impôts exigibles.

Il n'est pas inhabituel, pour une entreprise qui démarre, d'être à court de liquidités. Et, il est très tentant de retarder le paiement de certaines obligations pour préserver les liquidités. Cependant, il ne faut pas tomber dans ce piège avec vos obligations gouvernementales car les agences gouvernementales ont peu de patience avec les contribuables contrevenants.

De même, la taxe de vente que vous percevez, dans les états qui facturent une taxe de vente, doit être transmise à l'état sur une base mensuelle ou trimestrielle dépendant du volume de vente. Des rapports trimestriels sont requis pour indiquer combien vous avez perçu et montrer que vous avez versé les sommes correspondantes à l'état dans les délais.

Le rapprochement du compte en banque

Nous suggérions précédemment que vous ouvriez des comptes commerciaux distincts pour faciliter le suivi des dépenses et des revenus d'affaires. Ce compte en banque doit faire l'objet d'un rapprochement au moins une fois par mois lorsque vous recevez votre relevé bancaire. Vous pouvez économiser de l'argent en apprenant à le faire vous-même et votre comptable peut vous enseigner à le faire, si besoin est.

Le rapprochement signifie prendre le solde dans votre carnet de chèques et en faire le rapprochement ou le comparer mathématiquement avec le solde bancaire. Vous devez également tenir compte de toute différence entre ces deux soldes due au fait que certains chèques que vous avez émis ne sont pas encore passés en compensation à la banque. Si c'est le cas, le solde de votre carnet de chèques sera inférieur à celui de votre relevé parce que la banque n'a pas encore vu certains des chèques que vous avez émis. Il donc important que ces chèques en circulation soient soustraits de votre relevé bancaire et que le montant résultant soit comparé avec celui de votre carnet de chèques. Lorsque les deux concordent, on dit que le compte a été rapproché.

La politique d'avantages sociaux

À mesure que vous ajoutez des employés à votre entreprise, il vous faudra décider:

  • Combien d'heures les gens travailleront.
  • À quels congés ils ont droit
  • De votre politique de vacances.
  • Si vous optez pour une couverture des dépenses médicales ou pour la fourniture d'une assurance médicale, vous devrez décider quel type de police vous allez offrir. Il peut s'agir d'une HMO, PPO ou d'une politique de libre choix de médecin.
  • De la politique des congés maladie. Allez-vous payer vos employés lorsqu'ils sont malades ou ce temps sera-t-il considéré comme des congés non payés?

Il y a plusieurs sources pour vous aider à prendre des décisions. Elles comprennent:

  • Votre comptable et votre conseiller juridique pour commencer.
  • Votre expérience du domaine vous aidera à déterminer votre politique. Ce qui a marché pour des entreprises comparables par le passé est très probablement une bonne solution pour votre entreprise afin d'être concurrentiel avec les autres entreprises du domaine.
  • Des organisations comme SCORE peuvent vous aider à établir des politiques et des procédures.

[Retour en Haut de Page]

Troisième étape : Faire sa propre tenue de livres

Jusqu'à présent, vous avez consulté un comptable et vous êtes allé étudier les bases de la comptabilité. La prochaine étape dans la gestion financière de votre enterprise est d'apprendre comment la compatibilité et la trésorerie fonctionnent, pour pouvoir faire votre propre tenue de livres lors de votre démarrage. Ceci est d'une valeur inestimable car en faisant la tenue de livres et en comprenant les enregistrements qu'elle implique, vous êtes en bien meilleure position pour engager des employés et les former à mesure que l'entreprise grossit. Vous pouvez alors consacrer votre temps à la gestion financière. Si vous avez un conjoint consentant ou un ami fidèle, ils peuvent être d'une aide précieuse dans la tenue de livres. Il y a un aspect de la tenue de livres que vous devriez envisager de déléguer, ce sont la paie et sa déclaration, qui peuvent être pris en charge à faible coût par un prestataire de service de paie.

Si vous êtes associé, il est particulièrement important d'avoir des connaissances de la comptabilité ainsi que de ce qui se passe dans d'autres secteurs de l'entreprise. Souvenez-vous que dans une association, tous les associés ont le pouvoir d'engager l'association. Si un associé, responsable de la comptabilité, ne la fait pas convenablement, cela peut affecter tous les autres associés.

Les trois principaux états financiers:

  • Le bilan

    Le bilan est un état financier à un moment donné dans le temps. Pensez à une photographie. C’est une énumération de tout votre actif ainsi que de votre passif et la différence entre ces deux montants constitue vos fonds propres dans l’entreprise. Vous verrez, dans l’exemple, que le bilan est divisé en deux sections principales. La première section s’intitule « Actif » ; la seconde, « Passif et Ressources propres »

    L’ordre général du bilan consiste à aller du plus liquide au moins liquide. En d’autres termes, sous « actif » vous voyez la rubrique « actif à court terme » et le premier élément les espèces, car il n’y pas d’actif plus liquide que ça. Après les espèces figurent les comptes-clients représentant les sommes qui vous sont dues par des clients. Lorsque vous recevez l’argent, le compte-client devient du liquide. Dans les actifs, on trouve ensuite les « inventaires ». Comme l’inventaire est moins liquide que les espèces ou les comptes-clients, il passe après eux dans le bilan. Après les actifs à court terme figurent les biens et l’équipement qui sont généralement comptabilisés au coût.

    Dans un bilan préparé par un comptable, vous remarquerez également la rubrique « amortissement ». L’amortissement est une dépense hors caisse et n’est rien d’autre qu’une tentative de représentation du fait que ces actifs diminuent en valeur dans le temps.

    Une des raisons pour laquelle cet état financier est appelé bilan est que l’actif équivaut toujours au passif et aux l avoirs propres. Ceci s’appelle comptabilité en partie double et c‘est le type utilisé dans pratiquement toutes les entreprises. La raison pour laquelle la comptabilité en partie double est la règle d’or de la comptabilité tient au fait qu’elle permet de s’assurer qu’une transaction a été enregistrée correctement. Supposons, par exemple, que la première chose que vous achetiez soit un bureau. Vous détenez un actif en matériel de bureau. Si vous avez payé en espèces, vous n’avez pas de passif et votre avoir dans ce bureau est appelé avoir propre (du côté opposé du registre).

    Par analogie, d’autres transactions donneront naissance à une croissance de l’actif ou une croissance du passif et de l’avoir propre. Par exemple, en regardant sous la rubrique passif à court terme de votre exemple de bilan (toujours du plus liquide au moins liquide), vos comptes-fournisseurs sont en première position. Ensuite, il y a des entrées appelées « charges à payer » qui réfèrent généralement aux charges sociales et taxes de vente qui peuvent ne pas être dues avant un mois ou deux.

    Sous passif à court terme, on trouve également les dettes dues dans les douze mois. Les 12 mois courants de versement pour de l’équipement seraient donc entrés comme un passif à court terme. Nous avons ensuite les dettes à long terme qui sont des éléments dûs après l’année courante.

    Après le total du passif se trouve la section « avoir propre » qui est l’avoir propre de l’entreprise. Si nous prenons le total de l’actif de l’entreprise, soit 37 000 $currency_symbol$, et soustrayons le total du passif, il y a une différence de 19 000 $currency_symbol$. Sur ce montant de 19 000 $currency_symbol$, 13 000 $currency_symbol$ sont des revenus antérieurs et 6 000 $currency_symbol$ sont des revenus touchés pendant la période comptable actuelle, ce qui équilibre l’actif, le passif et les fonds propres.

    Lorsque les banquiers regardent un état financier, ils s’intéressent à divers ratios financiers. Les ratios indiquent la force financière d’une entreprise et comment l’entreprise peut rembourser des prêts. Par exemple, le ratio du fonds de roulement est l’actif à court terme divisé par le passif à court terme. Si votre actif à court terme est inférieur à votre passif à court terme, un drapeau rouge se lève car cela indique un risque d’insolvabilité durant l’année en cours ! Les niveaux des ratios varient selon le type d’industrie. Vous pouvez comparer vos ratios avec ceux d’autres entreprises dans votre domaine pour voir comment vous vous situez. Votre banquier sera probablement particulièrement intéressé par votre avoir propre.

  • Compte de résultat (Egalement appelé état des profits et pertes)

    Contrairement au bilan, le compte de résultat couvre un intervalle de temps généralement d’un mois ou d’un trimestre. Habituellement, on présente aussi les montants depuis le début de l’exercice pour montrer comment l’entreprise se comporte pendant l’année comptable en cours. Dans l’exemple ci-contre, l’état financier couvre une période de six mois et montre l’activité pour le mois en cours ainsi que le total depuis le début de l’exercice pour les cinq mois qui précèdent plus le mois courant, soit pour six mois.

    L’état des résultats et le bilan vont ensemble. Consultez à nouveau le bilan et vous verrez des bénéfices de l’exercice de 6 000 $currency_symbol$. Le compte de résultat montre les mêmes 6 000 $currency_symbol$, qui représentent le profit pour les six derniers mois.

    Votre état des résultats dévoilera de précieuses informations. Vous verrez une section sur les ventes ainsi que la ventilation de toutes vos dépenses, menant au profit net pour la période. Plus votre état financier est récent, plus grande est sa valeur. Vous pouvez intervenir immédiatement si vous observez une mauvaise tendance.

    Les logiciels peuvent produire des états financiers en appuyant sur une touche, ce qui est la raison pour laquelle vous devez acquérir les connaissances et le logiciel appropriés pour votre entreprise en particulier..

  • Le contrôle de trésorerie

    L’argent est le carburant qui vous propulse en affaires tout comme le kérosène maintient un avion en vol. Un pilote veille à prédire ses besoins en carburant avec précision. Pour une meilleure gestion financière de votre enterprise, vous devriez attacher la même importance au contrôle de la trésorerie car si, à un moment donné, vous venez à manquer de carburant, tout comme le pilote, vous aurez un GROS problème.

    Le contrôle de trésorerie est un moyen simple de projeter vos besoins futurs en argent. C’est un état des résultats couvrant les périodes à venir, qui a été modifié pour ne montrer que les espèces: les rentrées et les sorties d’argent et le solde en argent à la fin d’intervalles de temps déterminés. Ceci est un outil fantastique car il vous permet de prévoir vos besoins en argent avant qu’ils ne se produisent.

    Dans le contrôle de trésorerie, pour chacun d’un certain nombre d’intervalles de temps, vous faites une estimation conservatrice de vos futures sources d’argent (ENTRÉES) et de vos futures dépenses (SORTIES). Utilisez des montants conservateurs à la baisse pour les rentrées et des montants à la hausse pour les sorties. Pour la période initiale (disons un mois) vous commencez avec l’argent que vous avez en main. Vous y ajoutez les rentrées et soustrayez les sorties, ce qui vous donne les liquidités disponibles en fin de mois. Les liquidités en fin de mois deviennent les liquidités de départ pour le mois suivant.

    La feuille de calcul de contrôle de trésorerie ci-jointe montre que les liquidités à la fin de la première période deviennent celles du début de la deuxième période. Les liquidités à la fin de la deuxième période deviennent le point de départ pour la troisième période et ainsi de suite. Vos projections devraient être faites pour les 12 mois qui viennent. Les projections seront un outil utile pour vous négocier un financement avant d’en avoir besoin, en montrant à votre banquier que vous êtes suffisamment organisé pour prévoir vos besoins en argent afin de préserver vos liquidités.

    Vous pouvez utiliser ce format de trésorerie simple pour faire votre propre projection de trésorerie pour l’entreprise que vous envisagez. C’est si simple et pourtant si utile!

Comptabilité et trésorerie – Liste de contrôle:

  • Préparez souvent des états financiers ; au moins tous les mois ou même toutes les semaines.
  • Suivez les pourcentages clés de l’état des résultats. Si vous êtes dans la fabrication, votre coût des ventes devrait être comparable à celui de vos concurrents dans le domaine.
  • Comparez votre état des résultats avec celui des périodes précédentes.
  • Au début, vous n’aurez pas besoin d’états financiers approuvés. Les comptables ont trois niveaux d’états financiers : approuvés, vérifiés et compilés. Pour la plupart des entreprises qui démarrent, les états compilés suffisent, c’est à dire que le comptable prépare les états financiers avec une lettre attestant que les montants reposent sur les informations que vous lui avec fournies.
  • Maintenez de bons contrôles internes dès le début. Inspirez vous des pratiques en vigueur dans votre industrie pour prévenir la malhonnêteté et les larcins . Les larcins comprennent le vol à l’étalage et les autres types de vol entraînant une fonte de votre inventaire.
  • Ne déléguez pas le pouvoir de signer des chèques ou des bons de commande.
  • N’utilisez pas l’argent que vous avez retenu pour les charges sociales ou les taxes de vente à d’autres fins. Vous serez responsable des fonds appartenant à l'Administration fiscale et à la Sécurité Sociale et aux autorités percevant la taxe de vente de l’état. Vous pouvez avoir recours à un fournisseur de service de paie pour gérer ces responsabilités.
  • Gardez présent à l’esprit qu’il y a une différence entre les liquidités et les profits. Vous pouvez faire un profit tout en faisant faillite, faute de liquidités. Apprenez et entraînez-vous à contrôler votre trésorerie.
  • Voyez de l’avant et dressez la liste de vos besoins financiers à venir y compris les locaux, le matériel et le fonds de roulement.
  • Négociez un financement bien avant d’en avoir besoin.

[Retour en Haut de Page]

Plan d’affaires pour la session 7 : Comptabilité et trésorerie

Nous vous recommandons vivement de télécharger le modèle de plan d’affaires individuel pour la session intitulé « Document 7 – Modèle de plan d’affaires individuel » et de le compléter maintenant.

Session 7 : Comptabilité et trésorerie
Microsoft Word File MS Word

Comment remplir le modèle de plan d’affaires:

  1. Chaque boîte a un titre permanent en MAJUSCULES
  2. Sous chaque titre, il y a une phrase débutant par « Entrez ici... » suggérant l’information à insérer. Les boîtes s’agrandissent à mesure que vous entrez plus de texte. Prenez toute la place nécessaire.
  3. Après avoir rempli chaque boîte, supprimez la phrase « Entrez ici... » ce qui laissera seulement le titre permanent de la boîte et l’information que vous avez entrée.

Nous vous conseillons de remplir chaque section du plan d’affaires
à mesure que vous avancez dans le cours.

Le modèle pour toutes les sessions de 1 à 12 peut également être téléchargé sur votre ordinateur sous la forme d’un seul document:

Sections 1 à 12 : Toutes
Microsoft Word File MS Word

Veillez à inclure suffisamment de résultats de recherche et de documents de référence. Rendez-le intéressant en incluant des données historiques, votre biographie, des graphiques, des données démographiques et des données de recherche. Lorsque votre plan d’affaires est terminé, imprimez-le et assemblez les 12 sections.

Beaucoup d’autres plans d’affaires pour vous aider à préparer votre gestion financière sont disponibles dans les bibliothèques, les librairies et les logiciels.

[Retour en Haut de Page]

SESSION 7 Questions : Comptabilité et trésorerie

  1. Lequel des énoncés suivants est FAUX:
    1. Un bilan se compose d’informations financières à un moment donné.
    2. Un compte de résultat se compose d’informations financières sur une période donnée.
    3. Un passif à court terme est une dette qui est due dans six mois.
    4. L’avoir propre est égal à l’actif moins le passif.
  1. Le premier montant que votre banquier va regarder dans votre bilan sera probablement:
    1. Les avoirs propres
    2. Le ratio du fonds de roulement
    3. Les bénéfices de l'exercice
    4. La projection de trésorerie
  1. En tant qu’entreprise qui démarre, il est préférable de préparer vos chèques de paie et de gérer la comptabilité et les déclarations de paie vous-même.
    1. Vrai
    2. Faux
  1. Si vous projetez d’avoir une entreprise nécessitant un inventaire ou si vous comptez fabriquer des produits, l’IRS exigera en général que vous utilisiez:
    1. La méthode de la comptabilité de caisse
    2. La méthode de la comptabilité d’exercice
  1. Quel est le meilleur endroit pour trouver des informations financières (et autres) au sujet des grands concurrents auxquels vous aurez à faire ?
    1. Un courtier en valeurs mobilières de métier
    2. Les rapports annuels aux actionnaires
    3. Des entrevues avec les dirigeants clés
  1. Laquelle des dépenses suivantes est une dépense hors caisse ?
    1. Les primes d’assurance
    2. Les intérêts sur les emprunts
    3. L’amortissement
    4. Les impôts payés
  1. Dans la méthode de la comptabilité de caisse, on associe les revenus et les dépenses indépendamment de quand l’argent sera encaissé ou non
    1. Vrai
    2. Faux
  1. Une fois que vous avez préparé votre projection de trésorerie, lequel des scénarios suivants serait le meilleur à adopter ?
    1. Modifier les montants tous les douze mois.
    2. Essayer autant que possible de modifier votre stratégie au fur et à mesure afin que les montants de votre projection maintiennent la liquidité.
  1. 9. Sur votre projection de trésorerie, chaque intervalle de temps analysé comprend : liquidités au départ, plus ventes au comptant, plus toute autre source d’argent liquide, moins le coût des ventes, moins toutes les autres dépenses en espèces, égalent liquidités de fin.
    1. Vrai
    2. Faux
  1. Selon votre plan d’affaires, votre projection de trésorerie sur un an indique un passage à moins 50 000 $currency_symbol$ après six mois parce que les créances clients dépassent les revenus. Vous devriez:
    1. Le moment venu, demander des délais de paiement plus longs à vos fournisseurs pour préserver les liquidités.
    2. Réduire les prix afin de générer des liquidités pour compenser vos liquidités négatives.
    3. Avoir du financement en place avant de commencer, que ce soit de fournisseurs, de prêteurs ou de votre belle-mère afin d’obtenir les liquidités en prévision de cette situation.
    4. Si votre trésorerie est négative en raison de clients qui payent lentement, vous devriez ralentir les paiements à vos fournisseurs d’autant.
    5. Lorsque la situation se produit effectivement, prenez un rendez-vous avec votre banque, montrez votre problème de trésorerie et faites le nécessaire pour un financement supplémentaire.

 

Passez à la session 8 : Comment financer votre entreprise