Segmentez votre marché

La segmentation du marché consiste à connaître les caractéristiques et comportements d’achat uniques de vos clients de façon à pouvoir leur proposer un message marketing qui leur corresponde. Cela vous permet également de mieux dépenser votre budget marketing en vous concentrant uniquement sur les segments identifiés.

Vous trouverez ci-dessous cinq critères qui vous permettront de vérifier que votre marché a bien été segmenté.

1. Type de clientèle

Peut-être la manière la plus simple de segmenter votre marché est de décider si vous préférez cibler les consommateurs ou d’autres entreprises. Peu de petites sociétés peuvent se permettre de cibler les deux avec succès, et bien qu’il peut parfois y avoir chevauchement, il vous faudra sans doute faire une distinction nette pour affiner votre message marketing.

2. Situation géographique

La situation géographique de votre clientèle est essentielle pour déterminer les méthodes de marketing que vous allez utiliser. Votre clientèle peut être locale, régionale, nationale ou internationale. Pour certains types d’entreprises, la question ne se pose pas : le marché cible d’un service de nettoyage à sec se situe bien évidemment dans un rayon de quelques kilomètres de son lieu d’implantation. Dans un pareil cas, il peut être intéressant de diviser davantage le facteur géographique, comme par code postal ou quartier. De la même manière, les entreprises dont le marché est national ou international peuvent essayer de définir quels sont les villes ou pays regroupant la majorité de leur clientèle de manière à affiner leur message.

3. Données démographiques

Les données démographiques sont les statistiques « cruciales » concernant votre clientèle. En segmentant votre marché par données démographiques, vous pouvez déterminer quelles sont les caractéristiques statistiques uniques de votre clientèle.

Si votre entreprise cible les consommateurs, la segmentation démographique peut recouvrir des caractéristiques comme l’âge, le sexe, le niveau d’éducation, les catégories d’emploi (cols blancs vs. cols bleus), les revenus, le statut marital, et l’appartenance ethnique ou religieuse. Il n’est pas forcément nécessaire d’utiliser tous ces critères, mais il peut être intéressant de se concentrer sur ceux qui sont les plus appropriés à votre produit ou service.

D’un autre côté, les données d’entreprise se divisent différemment. Commencez par chercher dans quel secteur se trouvent les clients que vous ciblez. Vous pouvez également segmenter vos cibles par la taille de l’entreprise selon le nombre total d’employés ou le chiffre d’affaires. Enfin, n’oubliez pas de prendre en compte les personnes qui prennent la décision d’acheter un produit ou service comme celui que vous offrez : quels sont les postes de ces personnes et dans quels services travaillent-elles ?

4. Segmentation psychographique

Ce type de segmentation fait référence à la personnalité et au comportement émotionnel qui influence l’achat. En d’autres mots, quelles sont les habitudes d’achat de vos clients ? Par exemple, le client est-il impulsif ou réfléchi ? Il existe tout un éventail de variables que vous pouvez prendre en compte, et elles sont souvent opposées. Les données psychographiques les plus courantes comprennent :
la prédisposition du client à acheter un nouveau produit ou service plutôt qu’un autre ;

  • les influences sur les habitudes d’achat du client (comme la pression sociale ou l’éducation) ;
  • les attributs d’un produit ou service qui peuvent paraîtrent important pour le client ;
  • la fidélité à une marque ou la réputation de celle-ci ;
  • les critères d’achat, comme le prix ou la valeur.

5. Croyances et styles de vie

Il s’agit de la manière dont se voient les clients. Les croyances peuvent inclure les attitudes et valeurs religieuses, politiques, nationales ou culturelles. Les segments relatifs au style de vie concernent la manière dont les clients occupent leur temps libre comme les hobbies, la détente, les loisirs, etc. Ces segments ne sont pas sans importance car ces variables peuvent souvent être utilisées pour prévoir les futures habitudes d’achat.