Décider sur une Entreprise

[Retour en haut de page]

Caractéristiques d’un bon créateur d’entreprise

Témoignage
Collette Paul
STM Media Inc. Éditeur de revues économiques
« Soyez capable d’un engagement financier durable quelle que soit l’entreprise que vous créez. »
Transcription - html
Du cran : avoir du cran signifie être animé de l’esprit d’entreprise, c'est-à-dire désirer ardemment avoir votre propre société. Vous devez avoir du cran et vous dévouer corps et âme. Il y a par ailleurs de fortes chances que vous vous consacriez pleinement à votre objectif si vous aimez vraiment ce que vous allez faire. La vie est trop courte pour vous lancer dans une entreprise qui ne vous satisfait pas pleinement. Dans les bons moments ou les mauvaises passes, vous vous accrocherez plus à quelque chose que vous aimez.

De l’intelligence : bien que les diplômes appropriés soient importants, l’esprit d’entreprise signifie bien plus que des bonnes notes à l’école. Pour devenir un bon chef d’entreprise, vous devez déjà avoir des connaissances liées à l’entreprise que vous allez créer avant de vous lancer. Ce qu’il faut, c’est du bon sens et une expérience adéquate. La prudence, l’attention aux détailset le suivi des affaires sont également très importants.

Le capital : il vous faudra un capital de départ ainsi que suffisamment de liquidités pour maintenir un flux de trésorerie positif, au moins la première année. Vous apprendrez, dans une séance ultérieure, comment prévoir vos futurs besoins d’argent grâce à un bon contrôle de la trésorerie. Beaucoup d’entreprises peuvent être crées à une petite échelle avec un investissement minime. Puis, au fur et a mesure que croît votre entreprise et que vous gagnez de l’expérience, le flux de trésorerie peut être réinvesti dans la croissance. Dans certains cas, vous n’avez pas besoin de capital de départ pour embaucher d’autres personnes car vous pouvez commencer en faisant tout vous-même. C’est un excellent moyen d’apprendre tout ce que vous devez savoir sur votre entreprise et vous rendre plus apte à déléguer le travail ultérieurement. Vous pouvez enfin limiter les risques en contrôlant le montant des investissements.

[Retour en haut de page]

Comment créer une enterprise: Approche étape par étape

Témoignage
Elaine Mitchell
Vétérinaire spécialiste
« Engager un personnel de qualité qui partageait la même vision des choses que moi a été primordial. »
Transcription - html

Voulez-vous vraiment créer une entreprise ?

Vous devrez investir une partie de votre capital (en espérant que ce ne soit pas la totalité). Vous courrez le risque de vous marginaliser, c'est-à-dire d’avoir un style vie déséquilibré, avec des heures de travail prises sur votre famille ou vos loisirs. Vous pourrez subir un certain niveau de stress, davantage qu’en tant qu’employé.

Quel type d’entreprise et à quel endroit ?

Si vous pensez avoir l’étoffe d’un bon chef d’entreprise et que vous souhaitez toujours monter votre société, il vous reste à décider du type d’entreprise et de l’endroit où l’implanter. La stratégie de sélection sera abordée plus loin dans cette séance.

À temps plein ou à temps partiel ?

Il y a certains avantages mais aussi des inconvénients à commencer à temps partiel, c'est-à-dire en conservant votre travail actuel. En règle générale, les avantages sont quand même plus nombreux :

  • Cela vous évite de perdre vos sources de revenus et tout ce qui en découle comme l’assurance retraite, l’assurance santé ou les congés payés.
  • Votre travail à temps plein n’en souffrira pas si vous arrivez à maintenir une certaine discipline au niveau des conflits d’intérêt et si vous gardez bien les deux choses séparées.
  • Vous pouvez éviter les conflits d’intérêt en choisissant un type de société qui se prête au temps partiel comme : les produits uniques, l’immobilier, les produits alimentaires spécialisés, le marketing direct ou une entreprise familiale.
  • L’entreprise familiale offre de nombreux avantages : votre famille peut gérer l’entreprise en votre absence, votre structure organisationnelle est sur place et vos enfants peuvent apprendre en quoi consiste la gestion d’une entreprise.

Il existe toutefois certains pièges à éviter lorsque l’on commence à temps partiel :

  • Il est tentant de prendre sur les heures de travail pour travailler sur vos affaires. Ce n’est pas juste envers votre employé et cela doit être évité à tout prix. (Vous pourriez avoir besoin d’un membre de votre famille ou d’une personne de confiance pour s’occuper des urgences pendant vos heures de travail.)
  • Un autre problème consiste à faire de la concurrence à votre employeur, ce qui n’est pas juste non plus. Imaginez ce que vous penseriez d’un tel employé si vous étiez le patron.
  • Tout conflit avec votre travail actuel peut compromettre ce dernier et votre entreprise.
  • Le surmenage ainsi que la fatigue physique et mentale peuvent également devenir un véritable problème pour les chefs d’entreprise à temps partiel.

[Retour en haut de page]

Stratégie de sélection

Témoignage
Millard MacAdam
Proactive Leadership
« Comme on le dit souvent, le manque de planification est un facteur d’échec. »
Transcription - html

Comment créer une enterprise sans tomber dans l'échec? Choisir le mauvais créneau est l’erreur la plus fréquente que font les créateurs d’entreprise. Voici une liste qui vous aidera à choisir le bon créneau pour votre entreprise :

  • Prenez votre temps et attendez que la meilleure occasion se présente. Vous ne serez pas pénalisé pour avoir raté des occasions. Le processus de sélection requiert beaucoup de planification, votre expérience et vos connaissances sont donc essentielles à votre réussite.
  • Inutile de voir trop grand, trop tôt : c’est avec patience que l’on vient au bout de ses desseins.
  • Essayez de trouver un créneau avec un potentiel économique à long terme. Suivez le conseil des joueurs de football « Allez là où va le ballon, pas là où il est ».
  • Ne faites pas l’erreur de négliger quoi que ce soit. Vous pourriez peut-être rater une occasion qui est juste sous vos yeux.
  • Cherchez un créneau qui sera rentable aujourd’hui comme demain. De nombreux détaillants ont dû mettre la clé sous la porte car de grandes enseignes comme Ikea ou C&A offrent davantage de choix et sont souvent moins chers.
  • Suivez les conseils de Warren Buffet, président de Berkshire-Hathaway Inc. et l’investisseur le plus doué de l’histoire américaine : M. Buffet recherche des entreprises ayant un « monopole de consommateurs », qui peuvent fixer les prix et dont la croissance sur le long terme est prévisible, telles que Coca-Cola ou les rasoirs Gilette. Pensez-vous pouvoir adapter cette philosophie à une plus petite échelle ?
  • Les entreprises à éviter sont ce qu’on appelle les « commodity business », des entreprises très concurrentielles basées sur un produit principal ou la différence se fait essentiellement par les prix et où seules les entreprises aux coûts les plus faibles survivent. Comme l’a déclaré M. Buffet : « Dans une entreprise de type « commodity », on n’est qu’aussi intelligent que son concurrent le plus bête ».
  • La plupart des entreprises proposant des services ont le pouvoir de fixer les prix.
  • Cela vaut-il la peine de parier sur un type d’entreprise que vous ne connaissez pas lorsque vous pouvez parier sur un type d’entreprise que vous connaissez ?
  • Si vous pensez fabriquer un produit, réfléchissez au pour et au contre de sous-traiter la production à un fournisseur à faible coût. En d’autres mots, faites de votre entreprise une « firme creuse » : une société qui sous-traite la fabrication et le conditionnement.

[Retour en haut de page]

Pièges à éviter :

Témoignage
Sophia Garcia
Société A-Z Glass
« Pour avancer dans ce type d’entreprise, il faut tout faire pour obtenir les contrats. »
Transcription - html

 

  • L’impatience
  • Ne laissez pas la confiance vous aveugler dans la sélection de votre entreprise. N’ayez pas peur des aspects négatifs, il vaut mieux les connaître à l’avance afin de pouvoir les surmonter dès le début.
  • Soyez réaliste. Ne vous laissez pas non plus aveugler par la réussite : celle-ci viendra si vous choisissez le bon type d’entreprise et si vous en connaissez chaque aspect avant de vous lancer.

[Retour en haut de page]

Activités nécessaires

On ne le répétera jamais assez : l’erreur la plus commune et la plus coûteuse est de ne pas choisir le bon créneau. Comment peut-on créer une enterprise efficace? Il et essential de choisir un créneau qui s'assorte bien à vos compétences. Le temps est venu de vous pencher un peu sur vous-même.

SI VOUS NE VOUS ÊTES PAS ENCORE DÉCIDÉ SUR LE TYPE D’ENTREPRISE À CRÉER, FAITE CE QUI SUIT :

En haut d’une feuille de papier vierge, écrivez le nom d’une activité qui vous plait (cela servira de titre). Prenez une nouvelle page pour chaque activité ou centre d’intérêt.

Sur ces mêmes feuilles, dressez une liste de toutes les entreprises que vous connaissez qui sont liées à l’activité en question.

Dressez ensuite une liste de tous les produits ou services que vous connaissez et qui sont également liés à l’activité en question. Faites marcher votre imagination et pensez vraiment à tous les produits ou services possibles que vous pourriez proposer.

Dressez une liste des types d’entreprises qui marchent mieux en temps de crise (il peut y en avoir une qui vous convienne), comme les bureaux de prêteurs sur gage, les garages ou les magasins de tissus.

EXEMPLE

Imaginons que vous arriviez à trois entreprises potentielles : un service de remorquage, la vente de véhicule d’occasion et un garage. Vous pouvez maintenant effectuer une évaluation comparative à l’aide de la liste de vérification suivante (ou mieux encore, votre propre liste), basée sur un système de points allant de 1 à 10 :

Objectif Service de
remorquage
Vente de
voitures
d’occasion
Garage

Ferais-je ce que j’aime vraiment faire ? 6 3 10
Remplirais-je un besoin croissant ? 8 5 10
Puis-je me spécialiser ? 7 8 10
Puis-je tout d’abord apprendre et essayer ? 9 8 9

Ce type d’analyse vous rend plus objectif dans la sélection de votre entreprise.

Comment évaluer l’entreprise spécifique à laquelle vous pensez.

Voici quelques questions qui vous aideront à avoir les idées plus claires :

  • Est-ce quelque chose que j’aime faire ?
    Mes activités favorites sont : __________________________
    J’aime servir les gens en : ________________________________
  • Vais-je répondre à un besoin croissant pour lequel il n’existe pas de produit de remplacement ?
  • Serais-je tellement bon dans une demande spécialisée et ciblée que les clients penseront qu’il n’existe pas de produit de remplacement ?
  • Suis-je capable de fournir les capitaux nécessaires ?
  • Puis-je apprendre les rouages du métier en travaillant d’abord pour quelqu’un d’autre ?
  • Pourrais-je fonctionner en tant que firme creuse, sans usine et avec un minimum d’employés ? (Une « firme creuse » est une société ou tout est externalisé, c’est-à-dire que vous sous-traiterez la fabrication et le conditionnement.)
  • S’agit-il d’un produit ou service que je peux d’abord tester ?
  • Dois-je penser à m’associer avec quelqu’un dont les compétences sont complémentaires aux miennes ou qui pourrait m’aider à financer l’entreprise ?

Une fois que vous vous êtes décidé sur le type d’entreprise à créer, faites ce qui suit :

Dressez une liste du « pour » et du « contre » relative aux caractéristiques de cette entreprise. Sur une feuille de papier vierge, tirez un trait de haut en bas au milieu et notez dans chaque colonne ainsi créée, les « Pour » et les « Contre ». Cela aide parfois à rendre les idées plus claires.

Écrivez le nom d’au moins cinq entreprises prospères dans le créneau choisi. Analysez ce que ces entreprises ont en commun et dressez une liste des raisons expliquant leur réussite.

Parlez avec plusieurs personnes travaillant dans ce secteur. N’ayez pas peur des aspects négatifs de votre projet d’entreprise. Recherchez les pièges, au contraire : il vaut mieux les connaître maintenant qu’après avoir ouvert votre entreprise. Prenez des notes. Consignez toutes les informations par écrit dès que possible.

Analysez la concurrence dont les affaires qui périclitent et écrivez pourquoi.

Acquérir l’expérience et les connaissances nécessaires

Comment peut-on créer une enterprise gagnant? Avant de vous lancer, vous devez acquérir l’expérience et les connaissances nécessaires :

  • La meilleure façon d’acquérir l’expérience et les connaissances nécessaires à votre entreprise est de travailler pour une entreprise du même secteur.
  • Prenez des cours sur tous les domaines que vous devez connaître, comme la comptabilité, l’informatique ou la vente.
  • Lisez tous les manuels pratiques que vous trouverez sur ces mêmes sujets.
  • N’ayez pas peur de poser des questions ou de demander de l’aide aux personnes ayant le mieux réussi dans le secteur que vous envisagez.

[Retour au haut de page]

Prise de décision :
Qu’est-ce que vous pourriez vendre ou quel service pourriez-vous offrir qui soit rentable et que vous aimeriez faire ?

Au terme de cette séance, vous devriez avoir décidé sur un type d’entreprise ou tout au moins avoir une idée de celui qui vous conviendrait le mieux. Afin de tirer profit au maximum des onze séances suivantes, vous devriez avoir un plan précis en tête. Lors de la deuxième séance, vous apprendrez comment préparer un plan d’affaires.

[Retour au haut de page]

SÉANCE 1 Quiz : DÉCIDER D’UN TYPE D’ENTREPRISE

  1. Parmi les déclarations suivantes, laquelle devriez-vous toujours suivre pour être un bon chef d’entreprise ?
    1. Vous devez être prêt à mettre en jeu tous vos bien familiaux.
    2. Prévoyez de démissionner de votre travail avant de vous lancer.
    3. Choisissez une entreprise dans un secteur qui vous plait.
    4. Soyez prêt à investir beaucoup d’argent.
  1. La plus grosse erreur, et aussi la plus commune, des créateurs d’entreprise est de ne pas avoir suffisamment d’argent.
    1. Vrai
    2. Faux
  1. Laquelle des affirmations suivantes n’est PAS une bonne raison pour commencer à temps partiel ?
    1. Vous ne perdez ni vos sources de revenus ni vos prestations sociales lorsque vous vous lancez.
    2. Les membres de votre famille peuvent s’impliquer dans votre entreprise.
    3. Vous avez le temps et tout le matériel disponible à votre travail pour mener votre propre entreprise.
    4. De nouveaux outils de communication comme Internet, les messagers de poche et les télécopieurs sont maintenant facilement accessibles pour créer une société de commerce électronique, de marketing direct ou de produits uniques depuis son domicile.
    5. Si une entreprise a temps partiel fait ses preuves et devient prospère, vous pouvez alors décider de quitter votre travail et devenir un chef d’entreprise à temps plein.
  1. Imaginons que vous cherchiez quelques conseils d’ordre général pour choisir un type de société, laquelle des réponses suivantes serait une bonne décision ?
    1. Si vous aviez le choix entre une entreprise dont la réussite représenterait un véritable challenge et une autre qui vous demanderait peu de travail, vous choisiriez la première.
    2. En réalisant que vous n’êtes plus tout jeune et que cela va être une étape importante de votre vie, il vaut mieux faire le grand saut et voir ce qui va se passer.
    3. Si vous aviez le choix entre créer une entreprise dans un secteur que vous connaissez bien ou vous lancer à l’aventure dans un secteur que vous ne connaissez pas du tout, vous opteriez pour la seconde.
    4. Vous prendriez tout votre temps pour attendre l’occasion de votre vie.
    5. Si vous étiez vraiment décidé à ouvrir un magasin de jouets dans un centre commercial, vous vous lanceriez quoi qu’il arrive.
  1. Sachant qu’il n’existe généralement pas de règles absolues, laquelle des entreprises suivantes serait plus facile à créer et avec laquelle il serait plus facile de fixer les prix ?
    1. Votre propre station service.
    2. Vendre les bonbons spéciaux de votre grand-mère.
  1. Dans la plupart des cas, la meilleure manière d’acquérir les connaissances nécessaires à l’entreprise que vous souhaitez créer est de :
    1. Parler à tous les gens que vous connaissez et qui travaillent dans ce secteur
    2. Faire une analyse du « pour » et du « contre ».
    3. Réaliser un état financier pro forma ainsi qu’une projection du compte de résultats et du flux de trésorerie.
    4. Travailler pour une entreprise du même secteur.
    5. Peser objectivement l’avis de votre comptable, votre banquier, votre avocat et votre assureur.
  1. Créer une « firme creuse » signifie :
    1. Créer une société sans aucun actif.
    2. Créer une société avec une valeur nette négative.
    3. Acquérir une société écran.
    4. Créer une société dont toutes les activités sont sous-traitées (la fabrication et le conditionnement).
  1. Vous avez toujours rêvé d’ouvrir un magasin de matériel informatique, mais maintenant que vous êtes prêt à vous lancer, vous vous rendez compte de la concurrence que représentent toutes les grosses enseignes d’informatique. Vous devriez :
    1. Chercher un segment de marché du secteur informatique dans lequel vous pouvez vous spécialiser.
    2. Trouver un autre type d’entreprise.
    3. Chercher du travail dans l’une des « grosses » chaînes de magasins d’informatique et voir s’il n’existe pas une demande que vous seul pourriez satisfaire.
    4. Toutes les réponses ci-dessus
  1. Quelle est l’erreur fatale la plus fréquemment commise menant à l’échec ?
    1. Le manque d’expérience dans le secteur choisi.
    2. La sous-capitalisation.
    3. Un mauvais choix d’entreprise dès le départ.
    4. Le manque de connaissances comptables.
    5. Une mauvaise connaissance de la concurrence.
  1. Dans une entreprise orientée services, vous n’avez pas à vous soucier du dernier de vos concurrents.
    1. Vrai
    2. Faux

 

Passez à la séance 2 : Le Plan d’Affaires